La rentrée scolaire 2019-2020 à Koundara

L’école guinéenne a ouvert ses portes le 3 octobre à 8 h dans toute l’étendue du territoire.

Le jardin d’enfants, école Notre Dame, a accueilli ses élèves le lundi 7 octobre à 8 h.

Les enfants ont répondu massivement présent. Ils étaient accompagnés de leurs parents et étaient très contents de se retrouver entre amis, camarades de classe pour jouer aux toboggan, balançoire, jeux socio, chants, danses… hum, quelle nostalgie pour les amoureux (ses) de l’école Notre Dame.  C’est la joie au jardin d’enfants Notre Dame de Koundara.

« Les Sœurs Missionnaires de l’Evangile sont au service de l’amour du Père auprès des Tout-Petits, les plus pauvres de notre temps ». Par contre les nouveaux inscrits de cette année avaient du mal à se détacher de papa ou maman venu(e) les accompagner à leur nouvelle école. Ah !! Comme la séparation est dure. Mais je crois qu’ils vont se laisser entraîner par les anciens et tout ira bien. Notre effectif est de 302 enfants :  la grande section accueille avec deux classes 52 et 46 enfants, la moyenne avec deux classes 51 et 52 enfants et la petite avec deux classes 50 enfants chacune.

La directrice et ses éducatrices étaient dans l’allégresse de revoir à nouveau tous ces enfants après les vacances scolaires. Merci.

Voir le document en PDF

Sr Hélène Yomba Mara

Que se passe-t-il aux Archives Départementales à Albi ce 4 novembre 2019 ?

L’Association « Albi Patrimoine » a demandé à un de ses membres,Monsieur Vincent Bonnefille, passionné d’histoire, de faire une conférence sur « DU PETIT LUDE AU BON SAUVEUR »
En voici un résumé envoyé par les Sœurs Missionnaires de
l’Evangile transmis par Monsieur BONNEFILLE.

Du Petit Lude au Bon Sauveur

 Un évêque a construit ce château.
Un archevêque l’a fait renaître grâce à la détermination de cinq religieuses et de leur confesseur, le Père Jamet.

Quelle histoire ! Mais…

  • Pourquoi le construire à cet endroit ?
  • Pourquoi une école du pastel ?
  • Pourquoi un « asile d’aliénés » ?

Une seule réponse, l’eau !  LIRE LA SUITE 

Mois Missionnaire extraordinaire

Le Pape François a demandé aux chrétiens d’honorer leur baptême et de (re) trouver la source de la mission et de faire corps avec le Christ, l’envoyé, le missionné du Père pour le salut du monde. Pour cela, il a voulu que le mois d’octobre 2019 soit un mois exceptionnel entièrement dédié à la prière et à la réflexion sur la mission. Les congrégations religieuses sur la terre de l’Anjou ont entendu cet appel, elles ont proposé des portes ouvertes afin que les angevins découvrent l’engagement missionnaire de nos congrégations.

Les sœurs missionnaires de l’Evangile ont répondu à cet appel. Le dimanche 27 octobre sur le site Saint Charles une exposition d’objets venus de Madagascar, Centrafrique, Sénégal Guinée a permis  aux nombreux  visiteurs de faire des achats pour leur futurs cadeaux de Noël et de s’entretenir avec les sœurs présentes sur le site.

Un diaporama a retracé le chemin parcouru depuis 2014 dans nos lieux d’insertion en  nous appuyant sur l’origine de nos quatre congrégations. Des panneaux riches en couleur ont permis de découvrir les sœurs dans leurs insertions apostoliques.

En fin de journée, une prière préparée par les sœurs a rassemblé les visiteurs à chapelle. Ensemble? nous avons demandé au Seigneur de nous accorder la grâce d’être témoins de L’Evangile, courageux et ardents, pour que la mission confiée à l’Eglise se poursuive et s’actualise dans notre monde aujourd’hui et que tous les peuples puissent rencontrer l’amour sauveur et miséricordieux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fermeture de la Communauté de Noyant

Le 23 octobre, nous avons vécu un temps d’action de grâce en Eglise pour les 17 ans d’engagement de la Congrégation sur ce secteur pastoral du Noyantais au moment où nous quittons avec tristesse cette région.

Vous trouverez ci-après les différentes prises de parole pendant la célébration eucharistique.

Le mot d’accueil de Sr Eliane Loiseau, CLIQUER ICI
Le remerciement  des soeurs de Noyant CLIQUER ICI
Le remerciement de l’équipe d’Animation Pastorale.CLIQUER ICI

L’assemblée paroissiale est venue manifester aux soeurs leur amitié, leur sympathie et le regret de les voir partir. Un repas convivial a permis aux soeurs qui ont vécu à Noyant, de retrouver beaucoup d’amis.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Mois missionnaire extraordinaire

PhotoLe 22 octobre 2017, à l’occasion du 91ème dimanche missionnaire mondial, le pape François décrétait le Mois Missionnaire Extraordinaire. Dans son message, le Pape soulignait : « Le 30 novembre 2019 aura lieu le centenaire de la promulgation de la lettre apostolique Maximum illud, par laquelle Benoît XV a voulu donner un nouvel élan à la responsabilité missionnaire d’annoncer l’Evangile. » répondant ainsi à l’invitation permanente de Jésus : « Allez dans le monde entier et proclamez l’Evangile à toute la création. » Mc 16, 15.

Pour aider à vivre ce mois extraordinaire, il existe un livret d’animation. Pour cela, cliquer ICI pour le télécharger.

 Voici par exemple quelques pistes d’actions possibles :

  1. Effectuer une campagne ou une information ou des temps de prière sur une ou plusieurs figures missionnaires originaires du diocèse.
  2. Faire découvrir les figures de Madeleine Delbrêl ou Pauline Jaricot avec pour objectif de promouvoir le thème « missionnaire dans nos périphéries » en France ou à l’étranger.
  3. Proposer des rassemblements autour des reliques de Sainte Thérèse de Lisieux (si elles sont accueillies dans le diocèse) ou d’un saint missionnaire du diocèse.
  4. Mettre en valeur les échanges que nous avons avec un ou plusieurs diocèses à l’étranger. Inaugurer, célébrer, ratifier un jumelage. Le jumelage – échanges personnalisés entre Églises – est aujourd’hui souvent le visage de la mission. Car l’échange favorise la réciprocité.
  5. Organiser une « Fête des peuples » au niveau du diocèse ou dans chaque paroisse le dimanche 20 octobre, Journée mondiale des Missions. Cela permet de mettre en valeur la diversité culturelle, linguistique, rituelle… de son Église particulière par la présence de communautés diverses qui la font vivre et contribue à son élan missionnaire.
  6. Les congrégations religieux/religieuses internationales organiseront localement des journées portes ouvertes pour faire découvrir leur charisme missionnaire et la réalité de ce qu’elles vivent dans le monde.

Un certain nombre d’événements seront organisés aux niveaux interdiocésains ou nationaux.

 Vous pouvez toujours communiquer avec les autres communautés sur le Blog au sujet de ce à quoi vous aurez participé. Merci

Sr Reine-Marie RIVAUX

Lecture et réflexion

La période d’été est un temps favorable pour lire et approfondir des sujets d’actualité.livrebis.jpg

Les lettres de Justice et Paix du mois de juin et juillet vous invitent à une réflexion sur les élections européennes, avec une invitation des semaines sociales «des liens et des lieux pour faire société» dans un moment où le vivre ensemble est fragilisé, fracturé, attaqué, ce qui semblait enraciné et stable est devenu relatif .

Vous pourrez réfléchir également aux mouvements religieux en Afrique avec le témoignage de Mme Maria Biedrawa qui accompagne en Centrafrique des commissions de Paix et réconciliation.

Pour cela, nous vous invitons à découvrir ces articles dans l’onglet JUSTICE ET PAIX.
Cliquer ICI

Fête de la Visitation

A vous tous laïcs amis, associés et partenaires,

Nous fêtons aujourd’hui la Visitation de Marie à Elisabeth, fête patronale de la congrégation des Sœurs Missionnaires de l’Evangile.Image1

Cette année, à la suite du chapitre, de la création de la région France, d’une rencontre entre le conseil général et les responsables des régions, chaque communauté va marquer cette fête à sa manière dans une même action de grâce, en communion avec l’ensemble de la congrégation et de la « famille spirituelle ».

Nous avons proposé aux sœurs de contempler trois attitudes de Marie suggérées par le pape François, :

Marie, femme de l’écoute
                                Marie, femme de la décision
                                              Marie, femme de l’action

et de partager sa prière :

« Marie, femme de l’écoute, fais que nos oreilles s’ouvrent ; fais que nous sachions écouter la Parole de ton Fils Jésus, au milieu des paroles de ce monde ; fais que nous sachions écouter la réalité dans laquelle nous vivons, chacune des personnes que nous rencontrons, en particulier celle qui est pauvre, qui est dans le besoin, en difficulté.

Marie, femme de la décision, illumine notre esprit et notre cœur, pour que nous sachions obéir à la Parole de ton Fils Jésus, sans hésitation ; donne-nous le courage de la décision, de ne pas nous laisser porter pour que les autres orientent notre vie.

Marie, femme de l’action, fais que nos mains et nos pieds se dirigent « en hâte » vers les autres, pour apporter la charité et l’amour de ton Fils Jésus, pour apporter, comme toi, au monde la lumière de l’Évangile. Amen ».

Que Marie nous aide tous à être des femmes et des hommes

de l’écoute, de la décision et de l’action.

Belle fête de la Visitation.

Sr Bernadette et les sœurs du conseil général

 

 

75ème anniversaire de la libération

A l’occasion du 75ème anniversaire de la libération, Sr Chantal Piou vous partage la newsletter de la Maison de la Paix.

          Un jardin au repos dans les brumes de l’hiver, une terre semblant dormir, des arbres dénudés essayant de toucher le ciel comme en supplique, voilà bien l’image de la Maison de la Paix pendant ces premiers mois de la nouvelle année. Ne nous y trompons pas !!! la terre ne dort pas et prépare la germination, la sève se faufile dans les branches gourmandes, prête à offrir le premier bourgeon. Nous sommes au travail.

         2019 ! 75ième ! jeux de chiffres porteurs de projets. Le 75ième anniversaire de la libération se profile comme un évènement important mobilisant toutes les forces de la cité. Les manifestations commémoratives remplissent les calendriers. Comme nous le rappelle Mgr. Le Boulc’h « Commémoration et musées attirent les foules. Comment accompagner ce mouvement pour qu’il soit à la source d’un renouveau d’engagement au service de la construction de la Paix ?» .Et nous nous sommes lancé ce défi un peu fou d’un « Festival de la Paix » à l’orée de toutes les festivités. L’hiver a fécondé l’énergie de toute l’équipe pour penser, proposer, semer, organiser. 15- 16 juin 2019 « Heureux les artisans de paix » , ce n’est plus un bourgeon, c’est un rameau d’olivier, peut-être même un arbre ! LIRE LA NEWSLETTER